« Bumenyi » : un nouveau produit dans le monde des TICs au Burundi

Le Ministère de la jeunesse, des postes, des technologies de l’information et de la communication, avec l’appui financier du Fond de Service Universel du Burundi, a officiellement lancé lundi 7 octobre 2019 en province Makamba, un projet dénommé « Bumenyi ». Ce projet vise le renforcement des capacités de plus de 10.000 jeunes et administratifs à la base au Burundi, sur l’utilisation responsable et avisée des réseaux sociaux.
La ministre de la jeunesse, des postes, des technologies de l’information et de la communication Evelyne Butoyi qui a lancé ce projet « Bumenyi » a salué l’engagement du Gouvernement de soutenir le secteur des Technologies de l’information et de Communication au Burundi.

Selon la Ministre Évelyne Butoyi, le projet « Bumenyi » arrive au moment où la rapidité de l’évolution des TICs a engendré une progression notable des applications du web social, des médias sociaux numériques en général et des réseaux sociaux en particulier. Ces moyens de communication sont incontournables dans la vie sociale comme dans la vie professionnelle, a précisé la Ministre.

Evelyne Butoyi a expliqué que ce projet est une opportunité offerte pour éveiller le sens de responsabilité à l’utilisation des réseaux sociaux. « C’est aussi une occasion de sensibiliser les citoyens à se rendre compte des opportunités de développement, d’innovation et de création d’emploi que ces derniers présentent », a poursuivi le Ministre en charge des TICs.

Selon toujours la ministre Butoyi, les jeunes constituent la force de travail et l’avenir du pays. C’est dans cette perspective que la contribution des TICs dans l’encadrement de la jeunesse est prise en compte dans la politique nationale de développement des TICs, et la politique nationale pour la jeunesse (PNJ). « Il serait profitable pour les jeunes d’apprendre l’usage des TICs dans le cadre de la mise en œuvre du Plan National de Développement 2018-2027 (PND Burundi 2018-2027) » , a précisé le ministre.

Evelyne Butoyi a fait savoir que c’est pour cette raison que deux animateurs par province seront formés pendant une semaine. Ces derniers formeront à leur tour au moins 3 jeunes par colline au Burundi, sur les avantages et les inconvénients des réseaux sociaux, le respect d’autrui et de la vie privée. Le but est que ces jeunes puissent suivre les lignes directrices qui seront données au cours de ladite formation, à travers les thèmes qui seront développés.

La Ministre en charge des TICs a dans son discours remercié les cadres de son ministère, qui se sont investis pour la naissance du projet « Bumenyi ». Elle a également remercié le Fond de Service Universel qui a accepté volontiers de financer cette formation, une de ses missions.

Étaient conviés aux cérémonies de lancement officiel du projet « Bumenyi », le Comité directeur du Fond de Service Universel, le comité de pilotage du projet Bumenyi et son Secrétariat, les consultants engagés pour former les 36 animateurs provinciaux concernés par ce projet et représentant les 18 provinces du Burundi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *